Cour constitutionnelle : Prestation de serment des 7 représentants de l’opposition

Actualites

Le lundi, les 17 membres de la commission électorale nationale indépendante (CENI), ont prêté serment devant la Cour constitutionnelle. Contre toute attente, par cet acte, l’opposition guinéenne pourrait commettre une faute politique qui peut lui coûter très cher.En validant cette prestation de serment, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Lansana Kouyaté valident de facto la légitimité de la Cour constituionnelle pilotée par Mohamed Lamine Bangoura. Sur les 7 représentants de l’opposition à la CENI, l’Union des forces démocratiques de guinée a gagné 4 sièges, l’Union des forces républicaines 2, le parti de l’espoir pour le développement national 1 et l’Union pour le progrès de la Guinée, 1.Pour rappel, l’opposition avait dénoncé récemment l’éviction de Kéléfa Sall par le président Alpha Condé. Kéléfa Sall qui avait invité le président Alpha Condé à respecter la constition en se retirant du pouvoir en 2020, a donc été sacrifié par l’opposition. Récemment, Cellou Dalein Diallo qui pilote l’opposition républicaine affirmait qu’il soutenait toujours Kéléfa Sall.En prêtant serment ce lundi devant la Cour constitutionnelle, l’opposition ne peut plus contester la légimitié de celle-ci, ni dénoncer l’autorité de Mohamed Lamine Bangoura.Alors que tous les regards sont tournés vers les législatives et surtout les présidentielles de 2020, cette cour constitutionnelle.aura un rôle d’arbitre en cas de contestations électorales.Difficile donc à l’avenir pour l’opposition de dénoncer une cour qu’elle a elle-même reconnu la légitimité.Ben Soumah .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *